Démêlage ou soin, cheveux fins à normaux ou épais ou bouclés, il y a forcément une brosse Altesse Studio faite pour vous !

L’expression est sur toutes les lèvres, et pourtant nombreux sont ceux qui ignorent ce qu’est réellement une cure de sébum. Nous vous aidons à y voir plus clair avec ce vrai/faux pour mieux vivre cette fameuse période de transition !

La production de sébum est une réaction à éviter : FAUX

 

Le sébum est le film lipidique sécrété par nos glandes sébacées, permettant de protéger la chevelure en lubrifiant la fibre capillaire et éviter le dessèchement. Produit en trop grande quantité, il est le responsable de l’effet cheveux gras.

 

Or, il ne faut pas oublier ses bienfaits pour notre chevelure. Opter pour une période de transition, c’est garantir la bonne hydratation de ses cheveux, mettre son cuir chevelu au repos et permettre à la production de sébum de s’autoréguler. En somme, c’est opter pour une crinière aussi saine que rayonnante, mais aussi espacer ses shampooings naturellement ! À noter que la cure de sébum n’est à privilégier qu’en cas de problème aigu car elle peut comporter des risques. En général, une routine avec une brosse en poils de sanglier est suffisante.

 

Pas besoin de cure de sébum lorsque nos cheveux sont déjà gras : FAUX

 

Contrairement aux idées reçues, une typologie de cheveux grasse n’exclut pas le fait de bénéficier de la cure. Tout le monde aurait intérêt à s’accorder une cure de sébum. En pratique, il est possible de n’en faire qu’une seule pour ensuite adopter une routine hair care avec sa brosse en poils de sanglier et espacer les shampoings. Autre option : réaliser plusieurs cures de sébum dans l’année, par exemple tous les 3 mois, selon vos besoins. Évidemment, les cheveux fins et raides auront tendance à regraisser rapidement en comparaison à une nature de cheveux épais, bouclés ou crépus — dont les premiers effets seront plus lents, et par la même moins visibles. Une astuce pour éviter à vos cheveux de paraître trop adipeux : changer régulièrement sa taie d’oreiller pendant et après votre cure.

 

Une cure de sébum implique une période de transition obligatoire : VRAI

 

Une cure de sébum, pour être pleinement efficace, dure environ 1 mois. Durant ce laps de temps, aucun shampooing n’est admis — ce qui entraîne l’apparition systématique de cheveux à l’aspect gras, que l’on aurait tendance à vouloir faire disparaître avec un bon shampoing ! Il faut toutefois tenir l’effort.

 

Certaines coiffures peuvent aider à dissimuler l’aspect adipeux de sa chevelure. La bonne nouvelle est que, bien qu’on considère la cure de sébum d’une durée approximative d’un mois — celle-ci peut varier et durer moins longtemps selon certains facteurs. En effet, on peut considérer la cure terminée une fois que le sébum a atteint les pointes. 2 à 3 semaines pourront suffire aux cheveux les plus courts. Aussi, plus vos cheveux seront épais et longs, plus cela prendra du temps d'atteindre les pointes.

 

La cure de sébum est trop difficile à tenir ? Vous n’avez pas de problème aigu de sébum ? Alors la routine avec une brosse en poils de sanglier est la meilleure solution pour assainir la production de sébum. Cette alternative vous permettra de vivre plus sereinement cette période de transition !

Pendant une cure de sébum, on se brosse les cheveux matin et soir : VRAI

 

Pour que le sébum puisse atteindre correctement vos pointes, le brossage est une étape indispensable dans le bon déroulement de votre cure de sébum. Matin et soir, on met un point d’honneur à prendre le temps de s’accorder ce geste beauté — débarrassant le cuir chevelu des impuretés qui viennent obstruer les pores en plus de répartir le sérum tout le long du cheveu.

 

Attention toutefois à ne pas oublier d’utiliser une brosse en poils de sanglier de haute qualité, à l’instar des brosses Altesse Studio. Pensez toutefois à bien laver votre brosse, qui amasse au fil des brossages l’excès de sébum, la poussière et toutes les autres impuretés de votre crâne.

 

Une fois la cure de sébum achevée, on reprend sa routine capillaire habituelle : FAUX

 

Après avoir réussi cette cure d’un mois, il serait dommage d’annuler tous les bienfaits de votre cure de sébum en reprenant une routine inadaptée. Une fois au terme de la cure, le cuir chevelu est débarrassé des agents chimiques que l’on peut retrouver dans certains produits capillaires. L’idée est donc de poursuivre cette voie en optant pour des shampooings et soins cheveux sans agents nocifs. La tendance du low-poo, traduit par « moins de shampoings », est également l’une des alternatives sur laquelle parier afin d’espacer ses shampooings et prolonger les bienfaits de la cure de sébum. De plus, il est important de continuer le rituel du brossage soin avec une brosse en poil de sanglier, qui apporte aux cheveux de nombreux bienfaits.

 

Le saviez-vous ? Plus que des cheveux hydratés, brillants, tout en volume et en pleine santé, c’est aussi une chevelure qui pousse plus rapidement que vous obtiendrez à la clé !

26 janvier, 2023